0

Logiciels de compta VS experts-comptables : lequel choisir ?

L’arrivée de l’informatique a bouleversé beaucoup de secteurs professionnels, y compris celui de la comptabilité.
Dorénavant, la gestion de la comptabilité d’une entreprise peut se faire en interne à l’aide d’un logiciel, qu’il soit en ligne ou non. Ces solutions informatiques n’ont pas, loin de là, envoyé les experts comptables au chômage mais ont légèrement changé les services attendus et l’image de la comptabilité.
Les PME, TPE et autres petites structures s’investissent plus dans leur gestion comptable et l’expert de son côté est de plus en plus vu comme un conseiller financier.
Alors, faut-il encore faire appel à un cabinet comptable ?

Logiciel comptable en entreprise : une révolution ?

L’utilisation d’un logiciel pour la gestion de la comptabilité s’est démocratisée surtout dans les TPE et PME. Les grandes entreprises ont été les premières à avoir des logiciels de comptabilité qui, à l’époque, étaient de véritables « usines à gaz » assez chères.
Même si on peut dire que les premiers à utiliser les logiciels de compta sont… les cabinets d’expert-comptable eux-mêmes, nous y reviendrons plus loin.
Or, avec l’avènement de l’informatique domestique ou user-friendly, la comptabilité a trouvé facilement sa place dans les usages des entrepreneurs.
En effet, la comptabilité intègre, en résumé, le calcul, la gestion et l’analyse de données par rapport à des tableaux et autres règles fixées en amont. Donc un domaine presque parfait pour un usage informatique.Du coup, grâce à ce genre de logiciel de comptabilité, nul besoin de formation pointue ni en informatique ni en comptabilité.
Les avantages d’une offre logicielle sont nombreux :

  • facilité d’utilisation : une fois les bases de données clients, fournisseurs, salariés, etc. remplies, souvent grâce à une interface d’aide, l’utilisation quotidienne est facilitée par une automatisation à tous les niveaux et des fonctionnalités multiples : facturation, devis, ventes, achats, tenue des comptes, stock, émission de factures, relances, bulletins de paye, etc. Le langage comptable est simplifié pour être compris par tout un chacun sans formation. Le choix et les prix des logiciels sont variés et chaque société peut trouver celui qui correspond le mieux à son activité, y compris des solutions très spécifiques comme des logiciels de paie. Utiliser un logiciel de compta dans une société est garant d’un gain de temps important : les tâches comptables étant rapides, le chef d’entreprise peut se concentrer sur son business.
  • sécurisation des données : un outil informatique comptable par sa structure même empêche toute erreur préjudiciable à l’entreprise. De plus, les normes et écritures comptables sont mises à jour et si l’entreprise opte pour une solution en ligne, ses données sont sauvegardées en sécurité sur des serveurs.
  • facilité des échanges : que ce soit avec l’expert comptable, les clients (factures, relances, etc.), les banques et autres, il suffit de quelques clics pour envoyer les documents. Cette solution en ligne offre aussi de gérer la facturation, l’envoi de relances, de devis plus facilement au client.
  • aide au « pilotage » de l’entreprise : là aussi, l’application peut proposer un suivi précis et des données variées : tableaux de bord, prévisionnel analytique, suivi des finances, soldes intermédiaires de gestion, etc. Au jour le jour, on peut voir la santé financière de l’entreprise et s’en servir pour de futurs projets : crédits bancaires, externalisation des activités, changement de prestataires, de tactique commerciale, etc. Le logiciel peut aussi être rattaché à un ERP ou progiciel de gestion intégré, une solution « tout-en-un » incluant la gestion financière et comptable, des ressources humaines, les ventes, l’aide aux décisions, etc.

En ligne sur le cloud ou plus traditionnellement installés sur un ordinateur, les fonctionnalités de tels logiciels en font des outils proposant des solutions de gestion efficaces et personnalisables.

Et l’expert comptable dans tout cela ?

La majeure partie des micro, petites et moyennes entreprises possède dorénavant un logiciel comptable.
Peuvent-elles alors se passer d’un professionnel de la comptabilité ?
Ce sont bien les cabinets d’expert-comptables qui ont les premiers mis en place des solutions informatiques pour alléger leur gestion des liasses fiscales et autres écritures comptables.
Cet aspect de la profession, qui s’apparente au travail d’un opérateur de saisie, n’était de toute manière pas effectué par les experts comptables eux-mêmes mais par leurs collaborateurs.
L’intérêt d’un expert comptable réside dans son… expertise pour ses clients. Cette lapalissade permet de combattre des préjugés sur le métier.
Un comptable n’est pas un gratte-papier, un opérateur de saisie, mais un analyste, un conseiller qui doit être un allié pour la bonne marche de l’entreprise.
Or, malgré ce que l’on peut penser, il n’est aucunement obligatoire de faire appel à un cabinet comptable. Seules certaines entreprises individuelles, adhérentes à un centre de gestion le leur demandant, sont soumises à cette obligation.
Donc, dans l’absolu, l’appel à un cabinet comptable est optionnel… mais est-il sage pour une PME de se passer du savoir-faire de cet expert ?

Validation des comptes et conseils précieux

Le comptable valide les écritures officielles et peut les « traduire » pour les chefs d’entreprise.
La liasse fiscale et les autres documents permettant de clôturer l’année comptable doivent être obligatoirement fournis à l’Administration fiscale. Or, le moindre petit souci peut être assimilé à une fraude et avoir de graves répercussions.
Vu la complexité des rouages administratifs, une entreprise aura tout intérêt à s’adjoindre les compétences d’un comptable, au moins pour la vérification des pièces.
Néanmoins, à l’heure actuelle, le comptable est plutôt vu comme un atout pour la vie de l’entreprise.Aujourd’hui, même une TPE peut viser l’international, mettre en place un intéressement pour ses peu nombreux salariés, un système « d’actionnariat » pour impliquer des investisseurs, etc. Ces choix ne sont plus l’apanage de grandes sociétés et l’accompagnement et les conseils d’un expert paraissent incontournables.
Le côté « conseil » du comptable est aussi intéressant pour la gestion de base de l’entreprise.
Malgré les tableaux de bord et autres données comptables permettant au chef d’entreprise d’avoir une vision globale de la santé de sa société, l’expert-comptable, lui, connaît les rouages du secteur, les milieux professionnels, les tendances du marché, les potentiels clients, etc.
Il est aussi un gage de sérieux auprès des autres professionnels, des clients, des investisseurs. Il peut se tenir à côté de ses clients lors de la présentation des comptes, de la demande de crédits pour développer un nouveau business, une nouvelle activité.Il mène aussi une veille méticuleuse sur de vastes domaines en lien avec la comptabilité : fiscalité, juridique, administratif, gestion, social, etc.
Il est donc sage d’avoir un expert-comptable à sa disposition, du projet à la création de l’entreprise, dans les moments positifs (développement de nouveaux marchés, de nouveaux produits, expansion de la société, etc) ou négatifs (soucis bancaires, redressement judiciaire, etc).

En conclusion, l’usage d’un logiciel de comptabilité en ligne pour des tâches de saisie voire de pilotage paraît un atout non négligeable mais ne permet pas de se passer de l’expertise… d’un expert comptable.

styvoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *